Qu’est-ce que l’indice de réparabilité obligatoire ?

Publié le : 28 juin 20234 mins de lecture

Les appareils électroniques et électriques sont désormais soumis à un règlement obligatoire, à savoir l’indice de réparabilité. Cette mesure consiste à allonger la durée de vie de ces divers appareils en augmentant la possibilité de réparer tous les éventuels risques de pannes. Cela permet en retour de réduire le taux de gaspillage des ressources et par la même occasion de gérer les déchets électroniques.

L’indice de réparabilité : une mesure obligatoire pour les appareils électroniques

Dans les boutiques physiques ou sur internet, un nouveau logo fait récemment son apparition. Orné d’un écrou et d’une clé, il s’accompagne aussi d’un indice sur 10. Proche de l’étiquette énergie, la couleur de ce logo varie généralement du vert foncé au rouge vif. On parle de l’indice de réparabilité obligatoire. Il est désormais obligé de l’afficher sur certains modèles et certaines marques d’équipements électroniques. Cette mesure a pour objectif d’arrêter la dévalorisation programmée. Elle fait entre autres partie du dispositif anti-gaspillage pour l’économie circulaire du 10 février.

De nombreuses ONG comme les Amis de la Terre, le groupe Fnac Darty ou la Halte à l’obsolescence programmée (HOP) ont concrétisé la mise en place de ce procédé. En général, seulement 40 % des dysfonctionnements des produits électroniques et électriques donnent lieu à un dépannage. L’objectif dans la mise en place d’une telle solution est d’augmenter le taux de dépannage à 60 %. En effet, le fait de rallonger la durée de vie de ces matériels permet d’optimiser les coûts pour les utilisateurs et la nature. 

Les produits concernés par un tel indice

Dans les boutiques, le logo de l’indice de réparabilité obligatoire sera affiché sur les appareils, plus précisément sur leur emballage ou à côté du prix, sur une affiche ou une étiquette. Il sera accompagné d’un mode d’utilisation. Pour les boutiques en ligne, le logo figure visiblement sur la fiche produit.

Actuellement, cette mesure s’applique sur cinq catégories d’équipements ménagers incluant les petits gadgets technologiques comme les smartphones et les ordinateurs portables, les matériels électroménagers. C’est le cas par exemple des télévisions et des lave-linges, ainsi que des tondeuses à gazon. Par ailleurs, chaque produit concerné doit également proposer un système de compteur d’usage, un dispositif similaire à un compteur kilométrique d’une voiture, etc.

Le mode de calcul de l’indice réparabilité obligatoire

Pour calculer l’indice de réparabilité obligatoire, il faut trouver la moyenne entre les notes de la qualité, de la facilité de démontage, de l’accès aux pièces de rechange, de leur prix et du type d’appareil. Les notes sont fournies par le fabricant et contrôlées par la DGCCRF ou Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes. Pour information, la vérification consiste à analyser la sincérité et l’effectivité de l’affichage. Certes, ce nouveau logo est bel et bien fiable pour les utilisateurs.

Plan du site